Categories

archive Block
This is example content. Double-click here and select a page to create an index of your own content. Learn more.


Authors

archive Block
This is example content. Double-click here and select a page to create an index of your own content. Learn more.
Au Coin de la Rue

Au Coin de la Rue

J’ai mangé au Coin de la Rue pour la première fois dans l’automne de 2014. Notre repas, tandis qu’il a été très bon et bien préparé, a manqué un petit « ça ». Quand j’ai demandé le chef quelques mois après, il m’a admis qu’à l’époque il fut encore hésitant : son resto vient d’ouvrir et il était dans un perspectif d’expérimentation pour voir quels plats plaisaient ses clients. Sa cuisine, bien qu’elle soit indéniablement française, a régulièrement des pincées des saveurs imprévues, inspirées surement par sa charmante femme cambodgienne.

Un an et demi plus tard, il ne peut y avoir aucun doute que ce même chef est au point de ses pouvoirs. Au Coin de la Rue est quotidiennement blindé jour et nuit semaine et week-end et est devenu notre resto préféré du quartier.

Notre visite récente a (ré-)confirmé cet avis. Une raviole gratinée farcie de la ricotta avec des herbes a été excellente (difficile à imaginer autrement !), mais la terrine de foie de volaille a été quand même sublime. Le foie, manifestement frais et agréablement assaisonné en poivre concassée, a été moucheté des petits morceaux de gras qui sont devenus soyeux en dessous le soleil et ciel bleu de printemps qui nous ont tous réchauffés. La confiture d’oignon a rajouté une saveur à la fois douce et terreuse pour créer une bouchée parfaite. Sincèrement, cela a été une des meilleurs choses que j’ai jamais mangé. C’était même plus impressionnant que tout était fait maison. La charcuterie n’est pas hyper compliquée, mais elle n’est ni facile à faire. Il faut partir impérativement de la viande de très haute qualité et de ne pas trop y toucher.

Raviole farcie ricotta, gratinée

Terrine foie de volaille

Accras de morue (d'une visite précédente)

Pour les plats, j’ai pris un tartare de veau, viande encore parfaitement fraiche melangée avec du citron confit. Ma femme a choisi la joue de bœuf avec une sauce de cinq épices, une équilibre onctueusement salé et sucré sur un lit de purée de pommes de terre. Mon fils a mangé son dos de cabillaud avec des légumes vapeurs comme c’était son dernier repas.

Tartare de veau

Joue de boeuf, cinq épices

Dos de cabillaud, légumes vapeurs

Dos de cabillaud, légumes vapeurs

Ris de veau (d'une visite précédente). Le meilleur ris de veau j'ai jamais mangé.

Ossau-Iraty fermier et sa confiture

L’assiette de fromage chez eux ne change jamais. C’est toujours quelques tranches, trois millimètres d’épaisseur, d’Ossau-Iraty, mon fromage de brebis préféré du pays Basque. J’ai demandé le chef cette dernière fois d’où il vient car c’est un produit systématiquement excellent, bien affiné et délicieux, un des meilleurs de ce type que j’ai mangé. Il m’a dit que le fromage vient d’un petit producteur et qu’il l’achète à Rungis, le grand marché de Paris anciennement situé aux Halles au centre-ville mais depuis des années près de l’aéroport Orly.

Je pourrais continuer faire l'éloge de ce restaurant mais je m’arrête pour le moment. Il est superbe, tout court.

Fromage

Fromage

Fromagerie Alléosse

Fromagerie Alléosse

Le Relais Haussmann

Le Relais Haussmann