Categories

archive Block
This is example content. Double-click here and select a page to create an index of your own content. Learn more.


Authors

archive Block
This is example content. Double-click here and select a page to create an index of your own content. Learn more.
Jour 2 : Tomme de Corse

Jour 2 : Tomme de Corse

Ce billet fait partie de la série 40 jours 40 fromages.

Le fromage d'aujourd'hui est une tomme de Corse de l'île de beauté sauvage qui, avec le pays basque, est connue pour ses merveilleux fromages au lait de brebis.

Comme mes lecteurs fidèles le savent, le premier fromage que je me souviens d’avoir mangé en France fut l’Ossau-Iraty, un fromage à base de lait de brebis de la région basque. Lors de ma visite, Fromagerie Cantin présentait un Ossau-Iraty de long affinage, alors j'ai choisi la tomme corse car j'étais dans l'ambiance de manger un fromage de plus jeune. Tous les deux font partie de la famille des fromages de pâtes pressées non cuites.

La croûte naturelle tachetée donnait une légère odeur de lanoline, l'un des aspects les plus agréables d'un fromage au lait de brebis. Sa pâte étant jeune, elle était toujours fruitée, avec un soupçon de sel, et la saveur agréable de l'herbe du maquis sauvage, la végétation arbustive et dense sur laquelle se nourrissent les brebis. Malgré l'origine corse du fromage, nous avons également goûté le fromage à la confiture de cerise noire, une coutume associée aux fromages de brebis basques. Une baguette croustillante en graine contribuait sa texture et l’acidité du levain.

Fromage

Jour 3 : Roquefort

Jour 3 : Roquefort

Jour 1 : Coulommiers

Jour 1 : Coulommiers