Categories

archive Block
This is example content. Double-click here and select a page to create an index of your own content. Learn more.


Authors

archive Block
This is example content. Double-click here and select a page to create an index of your own content. Learn more.
Jour 5 : Mozzarella

Jour 5 : Mozzarella

Ce billet fait partie de la série 40 jours 40 fromages.

J'avoue avoir une faiblesse pour certains fromages italiens. Je me souviens de la première fois que je goûtais la vraie mozzarella. Pas tout ce qui est déjà râpé dans un pot en plastique en grande surface, ni la brique caoutchouteuse dans les supermarchés (surtout aux US). Le vrai truc, blanche comme la neige, assise délicatement dans sa saumure. La bonne mozza, celle qui, lorsque on la morde, on sent sa texture et son goût crémeux, finement salé et décadent. Comme c'est l'été, avec des tomates anciennes, du basilic frais, de la fleur de sel et du poivre rose sont tout ce dont j’ai besoin pour un déjeuner parfait.

Ce fromage a été fabriqué dans la région de Campania en Italie, près de la mer et la belle côte amalfitaine.

Ce fromage a été fabriqué dans la région de Campania en Italie, près de la mer et la belle côte amalfitaine.

La mozzarella appartient à une famille de fromage qui ne fait pas partie de l'histoire du fromages français, celle de la pâte filée ou de pasta filata en italien. La fabrication des fromages de cette famille se déroule comme d’habitude. Le caillé est séparé du petit-lait. Après un petit repos, le caillé est ensuite retourné à l'eau (ou le petit-lait) très chaude et ensuite travaillé jusqu'au point qu’il devient un ruban élastique. Dans le cas de la mozzarella ou de la burrata, le fromage se mange jeune, tandis que d'autres fromages, tels que le provolone, sont affinés et parfois fumés.

Fromage

Jour 6 : Saint Félicien

Jour 6 : Saint Félicien

Jour 4 : Comté

Jour 4 : Comté